E-mail: info@ajfas.ca    |    Phone: +1 780-440-2621    |

Pour le bien-être de nos enfants, nos jeunes et nos familles

AJFAS > Publications > Publications > Pour le bien-être de nos enfants, nos jeunes et nos familles
  • Administrateur
  • Pas de commentaire

Thème : Pour le bien-être de nos enfants, nos jeunes et nos familles.

Samedi, 23 Novembre 2019 au Grand Salon, Campus Saint-Jean, Université de l’Alberta

Organisé en collaboration avec Children’s services

But : Écouter et recueillir les commentaires et les suggestions de membres de la communauté, dans le but de susciter une réflexion sur la pratique de placements des enfants dans des familles d’accueil.

DES STRATÉGIES PRATIQUES POUR DES LIENS DURABLES

Philosophie:

Les Stratégies de pratique pour des liens durables reconnaissent l’importance des relations humaines dans un contexte familial et communautaire et comment ces relations créent une sécurité durable pour les enfants et les jeunes. Elle est complexe et va bien au-delà des concepts de permanence juridique, de placement ou de planification. Il fournit des outils pour créer la sécurité, le bien-être et les liens dans notre travail avec les familles.

Domaines de connexion:

Au fur et à mesure que la pratique de l’intervention auprès des enfants a évolué, le personnel a ouvert la voie en commençant à définir les domaines de lien qui aident les enfants et les jeunes à grandir avec des personnes qui les aiment inconditionnellement et qui ont des liens solides avec leur famille, leur communauté et leur culture par la création de normes de pratique et de cadres permanents. Nous nous concentrons sur quatre domaines de connexion à l’échelle provinciale dans l’espoir de créer une base claire pour comprendre le lien et de faciliter une base commune pour la discussion et la création de plans significatifs pour les enfants et les jeunes. Les domaines de connexion comprennent les domaines relationnel, culturel, physique et juridique. Nous apprécierions que vous partagiez vos enseignements avec nous en ce qui concerne les liens relationnels et culturels.

• Connexion relationnelle: Un lien durable avec la famille, les amis, les aidants naturels et les personnes importantes qui procure un sentiment d’appartenance, d’amour inconditionnel, d’acceptation et quelqu’un sur qui compter en cas de besoin.

“La relation est le facteur le plus important de la capacité de guérison et de résilience et doit être au centre de tous les cas traités par les services sociaux. Lorsque nous faisons participer la famille élargie, la communauté et la tribu de l’enfant, nous lui donnons l’occasion de nouer des relations et nous ouvrons la porte à la guérison et à la permanence.” – Kevin Campbell

La Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant identifie:
La famille, en tant que groupe fondamental de la société et environnement naturel pour la croissance et le bien-être de tous ses membres et en particulier des enfants, devrait bénéficier de la protection et de l’assistance nécessaires pour pouvoir assumer pleinement ses responsabilités dans la communauté.

Reconnaissant que l’enfant, pour le plein et harmonieux développement de sa personnalité, doit grandir dans un environnement familial, dans une atmosphère de bonheur, d’amour et de compréhension (Nations Unies, 1989).

• Connexion culturelle: La participation et le lien avec son histoire ancestrale – langue, religion, coutumes, systèmes de croyances, rôles sociaux et célébrations et/ou lieu de naissance qui favorisent un fort sentiment d’identité, une meilleure estime de soi et une meilleure estime de soi.

L’article 30 de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant identifie:
Les enfants des minorités ou autochtones ont le droit d’apprendre et de pratiquer leur propre culture, langue et religion. Le droit de pratiquer sa propre culture, sa propre langue et sa propre religion s’applique à tous; la Convention souligne ici ce droit dans les cas où les pratiques ne sont pas partagées par la majorité des habitants du pays.

Author: Administrateur